Pourquoi je me présente

Me présenter aux élections cantonales est un choix mûrement réfléchi. Mes racines familiales montalbanaises et mon attachement aux spécificités de notre canton me conduisent tout naturellement à faire acte de candidature.

Je suis également persuadé que mon expérience de 1eradjoint à la Mairie de Montauban, sera un atout non négligeable pour faire avancer les dossiers spécifiques du canton, tels que la réfection des voies départementales comme par exemple : le chemin de Fayence ou encore l’extension du réseau de transport scolaire ; ou dans un autre domaine : l'aide à l'enfance en difficulté, etc.

Tout le monde sait que je suis un homme de dialogue.

Je pense que l'action politique ne peut se construire que dans l'apaisement. Les conflits ne servent à rien, ils bloquent les fonctionnements. Je suis président du SCOT depuis 2 ans, syndicat regroupant 34 communes de toutes sensibilités politiques ; le vote à l’unanimité, obtenu lors de toutes les délibérations, est à mes yeux un signe fort, qui ne trompe pas, sur ma façon de fonctionner.

Au Conseil général je m’emploierai à entretenir des relations constructives et intelligentes avec tous et je sais que je pourrai faire travailler ensemble le Conseil Général et la Mairie de Montauban.