Conseil Général mode d’emploi

De l’action sociale à l’entretien de la voierie départementale en passant par les collèges, les transports scolaires, l’environnement, le sport, la culture, l’aide aux communes, l’économie et l’emploi … Le Conseil Général est très présent dans notre vie quotidienne.

Le département du Tarn et Garonne compte 30 cantons. Chaque canton est représenté par un conseiller général élu au suffrage universel direct. Les conseillers généraux sont renouvelés par moitié tous les 3 ans, Le canton de Montauban 6 est renouvelable en 2011, voilà pourquoi vous serez amenés à désigner votre nouveau conseiller général en mars prochain.

———————————————————————————————————

Les relations entre le Conseil Général et la Mairie sont assez complexes, que ferez-vous pour les améliorer ?

Tout le monde sait que je suis un homme de dialogue. Je pense que l'action politique ne peut se construire que dans l'apaisement. Les conflits ne servent à rien, ils bloquent les fonctionnements. Je suis président du SCOT depuis 2 ans, syndicat regroupant 34 communes de toutes sensibilités politiques ; le vote à l’unanimité, obtenu lors de toutes les délibérations, est à mes yeux un signe fort, qui ne trompe pas, sur ma façon de fonctionner.

Demain, au Conseil Général je m’emploierai à entretenir des relations constructives et intelligentes avec tous et je sais que je serai capable de faire travailler ensemble le Conseil Général et la Mairie de Montauban.

———————————————————————————————————————————————

 Le Tarn & Garonne : « peut mieux faire ».

Le Tarn & Garonne est, avec la Haute Garonne, le département qui présente les meilleurs atouts tant en matière de voies de communication qu’en potentiel économique de la région Midi-Pyrénées : carrefour autoroutier et ferroviaire, Ligne LGV à venir, proximité de l’aéroport de Blagnac. Malheureusement, aujourd’hui, notre département n’a pas le rayonnement qu’il mérite et sans vrai projet, il restera à la traine.

Avec 32341 salariés de sociétés inscrites au Registre du Commerce, le Tarn & Garonne se situe derrière la Haute-Garonne, le Tarn, l’Aveyron  et les Hautes-Pyrénées ; alors que ses atouts pourraient le situer à la deuxième place régionale.

Concernant les auto-entrepreneurs, notre département redresse la tête. Avec 1463 créations, notre département se situe juste derrière le Tarn. Cela laisse présager d’une dynamique nouvelle que doit largement soutenir le Conseil Général.

Le tourisme reste l’un de nos points faibles… nous sommes les derniers de la Région. La fréquentation de nos sites représente 3,15 % de la fréquentation totale régionale. Il reste beaucoup à faire sur le plan touristique pour que notre département valorise mieux son patrimoine naturel et contribue ainsi au dynamisme de notre économie.

« Mon objectif, donner une nouvelle ambition et une nouvelle dynamique à notre département pour qu’il devienne un fort moteur régional ».

Donnée de l’Observatoire Economique de la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie de Midi-Pyrénées (chiffres 2010).